Déclarations

Que disent les membres du réseau et d’autres personnalités à propos de la cause d’une « bonne vieillesse pour toutes et tous » ?

Simone Bertogg

Anc. responsable remplaçante du service des soins d’un établissement pour personnes âgées; Présidente de l’Association Soins de longue durée Suisse

« Les soignantes et les soignants travaillent toujours dans l’urgence et n’ont pas le temps pour accompagner et soutenir les personnes. Cela doit changer »

Kurt Seifert

Anc. responsable du secteur études Pro Senectute Suisse

« Le Réseau bien vieillir s’engage pour une société qui permette une bonne et longue vie à toutes et à tous »

Beat Waldmeier

Vice-président du comité de l’association « Entlastungsdienst Schweiz » (service de relève) et membre du comité du Réseau Bien vieillir

« Les aidants familiaux accomplissent une énorme quantité de travail et ont également besoin de temps pour eux-mêmes. Alléger le fardeau des aidants familiaux est une tâche du ‘service public’ ! »

Erika Gerber

Présidente de de l’association « Entlastungsdienst Schweiz » (service de relève)

« Pour que la vie des personnes âgées reste digne d’être vécue, nous devons assurer leur prise en charge. Le service de rélève s’y engage. »

Véréna Keller

Vice-présidente AvenirSocial, association professionnelle travail social & professeure honoraire Haute école de travail social Vaud

« L’aide et l’encadrement des personnes âgées exige un personnel diplômé, disponible et correctement payé provenant notamment du travail social et des soins. Les coûts y relatifs peuvent être assumés collectivement – il y va de la sécurité et de la dignité des personnes âgées et de leurs proches »

René Levy

Professeur honoraire de sociologie, Lausanne

« La prévoyance vieillesse doit assurer aux personnes âgées une phase de liberté après une vie dominée par le travail. Dans les conditions actuelles, elle n’y arrive pas. Il est donc urgent de lui en donner les moyens »

Marina Carobbio Guscetti

Conseillère aux États tessinoise et médecin

« Toutes et à tous ont droit à une bonne vieillesse. Pour cela, nous devons améliorer les conditions de travail du personnel soignant qui subit, aujourd’hui, des pressions trop fortes. »

Monika Stocker

Ancienne membre de l’exécutif de la Ville de Zurich; membre de la Révolution des grand-mères

« Une bonne et longue vie pour toutes et tous: un effort particulier est indispensable pour que cet objectif, qui va de soi, devienne réalité aussi pour les femmes »