Sauvegardez la date: Assemblée générale du Réseau Bien Veillir

Nous avons reçu beaucoup de réactions sur notre première proposition de texte pour une initiative constitutionnelle fédérale. Le soutien est généralement positif. Néanmoins, il est clair que nous devons réviser le contenu de l’initiative et préciser notre objectif. Il est également important de coordonner nos préoccupations avec les initiatives en cours. Pour y réussir, nous voulons agrandir notre réseau et renforcer la participation des personnes actives au conseil d’administration. Nous nous réjouissons de votre présence le 21 novembre 2019 à Olten. L’invitation finale et l’ordre du jour suivront à la fin du mois d’octobre 2019.

Jeudi 21 novembre 2019, 13h45 – 17h15, à Olten

Bien vieillir. Une bonne et longue vie pour toutes et tous

Pour la première fois dans l’histoire, un grand nombre de personnes, en Suisse, atteignent un âge avancé. Nous avons la chance, et l’obligation, d’organiser une société qui permette une bonne et longue vie à toutes et à tous. Dans sa vieillesse, toute personne, sans aucune discrimination et indépendamment de ses ressources, a droit à une vie bonne. Une vie bonne implique l’autodétermination la plus étendue. Toute personne doit pouvoir accéder au soutien dans les actes de la vie quotidienne, aux soins et à l’aide dont elle a besoin. De telles prestations, de bonne qualité et organisées de manière intégrée, seront offertes par des services publics financés solidairement.

En février 2019, nous avons lancé une consultation à propos de notre projet d’initiative. Nous avons invité divers organisations, associations, institutions et partis politiques de se positionner et à nous indiquer dans quelle mesure ils soutiendraient le projet. Nous voulions également connaître les obstacles qui empêcheraient un soutien. En automne 2019, nous allons analyser les retours à la consultation. Le lancement de l’initiative est prévu au printemps 2020, cas échéant.

Véréna Keller

Vice-présidente AvenirSocial, association professionnelle travail social & professeure honoraire Haute école de travail social Vaud

« L’aide et l’encadrement des personnes âgées exige un personnel diplômé, disponible et correctement payé provenant notamment du travail social et des soins. Les coûts y relatifs peuvent être assumés collectivement – il y va de la sécurité et de la dignité des personnes âgées et de leurs proches »

René Levy

Professeur honoraire de sociologie, Lausanne

« La prévoyance vieillesse doit assurer aux personnes âgées une phase de liberté après une vie dominée par le travail. Dans les conditions actuelles, elle n’y arrive pas. Il est donc urgent de lui en donner les moyens »

Marina Carobbio Guscetti

Conseillère nationale tessinoise et médecin

« Toutes et à tous ont droit à une bonne vieillesse. Pour cela, nous devons améliorer les conditions de travail du personnel soignant qui subit, aujourd’hui, des pressions trop fortes. »

Monika Stocker

Ancienne membre de l’exécutif de la Ville de Zurich; membre de la Révolution des grand-mères

« Une bonne et longue vie pour toutes et tous: un effort particulier est indispensable pour que cet objectif, qui va de soi, devienne réalité aussi pour les femmes »

Kurt Seifert

Anc. responsable du secteur études Pro Senectute Suisse

« Le Réseau bien vieillir s’engage pour une société qui permette une bonne et longue vie à toutes et à tous »

Simone Bertogg

Anc. responsable remplaçante du service des soins d’un établissement pour personnes âgées; Présidente de l’Association Soins de longue durée Suisse

« Les soignantes et les soignants travaillent toujours dans l’urgence et n’ont pas le temps pour accompagner et soutenir les personnes. Cela doit changer »